Triomphe de l'automne à Megève

De nos jours, nous é prouvons rarement des sensations spatiales en tant que spectateurs. Et quoi de plus intéressant qu’un appel à apprivoiser un paysage?

Dans ce cas, l'auteur avec son oeuvre identifie la lumière crépusculaire et nous permet, grâce à un bon usage de l'espace, d’ entrer en contact avec la nature, fiction ou non, cela ne nous dérange pas.

 L'important est la planification du cadre. Les coups de pinceau vert foncé parfois plus épais, recréent une vallée.

 Des coups de couteaux suggèrent des espaces bien identifiableset nous donnent la clé de manière progressive d’un tout homogène.

Les maisons représentées capturent notre attention.

Triomphe de l'automne à Megève  80x80 Oil on canvas 2014 Alex Bertaina

Un point de vue nécessaire, mais selon moi, la nature est intégrée dans son ampleur pour montrer une réalité objective qui laisse également une place à l'imagination.

Dans cet automne d’Alex Bertaina , la palette de couleurs est un crépuscule dilué avec beaucoup de douceur, dans lequel nous voyons l'accent mis sur les tons verts ainsi que sur les nuages roses.

Nous sommes confrontés à un automne qui permet au spectateur d'identifier des espaces et des sensations.

Le "Triomphe de l'automne à Megève" évoque un maillage parfait dans lequel l'artiste se déplace avec des pinceaux, des spatules et de la peinture.

 

Lola Herráez

Salamanca (Espagne)

  • Google Places Icona sociale
  • LinkedIn Icona sociale
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Icona sociale